Les valeurs de Charlie

Les valeurs de Charlie

Le domaine de la beauté rejoint de plus en plus souvent celui du bien-être, pour Charlie, il s’associe à une véritable prise de conscience de soi. L’affirmation pour chaque femme de sa personnalité. Une séance dans son atelier de création n’est pas une séance chez le coiffeur. Charlie allie subtilement la coupe, la couleur; la coiffure, le maquillage à la compréhension de son corps, de son look, de son allure. De sa façon d’être au monde.

« Si Chanel a donné la liberté aux femmes, Yves Saint Laurent leur a donné le pouvoir », disait Pierre Bergé, Charlie, elle, leur donne l’affirmation de leur beauté dans sa singularité. Coiffer, maquiller, magnifier l’élégance d’une femme n’est pas un travail pour Charlie, c’est une éthique qui se décline en quatre phases. La coupe, la couleur, le maquillage, le relooking :

« Les cheveux, c’est ce qu’on remarque en premier, la coiffure est capitale, notamment en cas de bouleversement. La coupe a pour mission d’embellir la silhouette, elle est en adéquation avec les traits, la nature du cheveu, la personnalité. La couleur ne doit pas faire salon de coiffure, elle n’est pas plaquée, elle apporte du relief et du contraste à la coupe, c’est ce qui donne la luminosité et embellit votre teint, qu’il soit clair, doré ou brun. »

Pour Charlie la couleur n’est pas un masque, elle part de votre base et la conserve. Quid des cheveux gris ou blancs ? « Je ne les cache pas obligatoirement, être obligée de faire ses racines tous les quinze jours est une astreinte. Je les fonds dans la chevelure avec des nacrés, des reflets, des laiteux. C’est le choix de Lio, elle assume ses cheveux gris, c’est beau. Mais je fais avec plaisir un joli bleu ou rose à une jeune fille. Une couleur réussie, quand on croit que c’est votre couleur naturelle, patinée par le soleil.  »

Le maquillage suit la même tendance : il n’est pas obligatoirement arty ou nude. « Je module selon vos traits, une touche sur les sourcils pour illuminer votre regard, des cils bien noirs pour contraster la couleur de vos yeux, une touche sur les joues, et jouer en douceur, ou pas, avec le rouge à lèvres. »

« Je ne coiffe pas une tête je coiffe un être »

La rencontre avec Charlie est avant tout une rencontre avec soi. Rien ne lui échappe. La silhouette, le relooking ? Très important. Quels que soient la taille, le poids, l’âge, le style, Charlie s’attache à donner ou redonner confiance à chacune : « Une femme doit se sentir jolie, de face, de profil, de dos, sans complexe. J’adore tous les défis, les défauts, je joue avec tous les codes ou les anti-codes de la beauté, ou ce que la société considère, ou pas, comme la beauté. Des kilos en trop ? Et alors, cela dépend pour qui, Marilyn Monroe n’était pas maigre, et pourtant ! Les rondeurs, les minceurs, tout peut être beau chez une femme, pour peu que cela soit mis en valeur. Votre nez vous déplaît ? C’est peut-être une question de proportion, une frange, un rouge à lèvres peuvent lui donner une vraie personnalité. Les vêtements ? Ne pas négliger les basiques, un chemisier blanc, un sac qui suit le mouvement du corps. Si ce pull jure avec cette jupe, il ira avec ce pantalon. L’intérêt, c’est de faire des alliances, assortir couleurs, lignes, textures, coupes, pour que chacune se sente bien au bureau, en famille, en voyage, dans une relation privilégiée à deux, ou seule. »

Le relooking s’inscrit pleinement dans la quête de Charlie : donner de l’aisance et révéler la star que chacune porte en soi : « Quand j’entre dans mon atelier, je ne pense pas que je viens travailler, je pense que je viens être, c’est que je souhaite à toutes les femmes. ». Et c’est bien ce qu’elle transmet avec une joie de vivre visible. Les deux heures avec Charlie ? Une récréation en musique, qui continue comme un air qui vous habite, ou un parfum laissant derrière vous un sillage unique.

Charlie en particulier

Parce que votre image est le support du message que vous voulez faire passer pour accomplir vos rêves les plus ambitieux…